Les minéraux

La collection des minéraux est une des plus importantes au monde avec 243.000 spécimens. Elle présente un très grand intérêt historique. Elle est riche de 1000 types.

Troisième au plan international, cette collection est en phase de redétermination des spécimens au MEB (microscope électronique à balayage) et d'archivage informatique (base de données).
Le flux de demandes externes (100/an) a longtemps eu pour seul objet les expositions ou bien des études cristallographiques ou de nouvelles observations sur les types déposés ou des minéraux de gisements disparus. Depuis 5 ans, on constate aussi l'intérêt de la communauté scientifique nationale pour cette collection, dans le domaine des standards de calibration pour les méthodes d'analyse des éléments en trace in-situ, ou pour des expériences de synthèse. Ces deux utilisations nécéssitent des spécimens parfaitement identifiés et de composition connue. Cet aspect d'établir des standards est généralisé au niveau des programmes du Muséum par la création de banques de données spectrales sur les échantillons de la collection.
Enfin, la collection de minéraux fait l'objet d'un programme spécifique d'analyse et de détermination dans le cadre du GDR NOMADE par le biais d'une étude systématique des minéraux susceptibles d'être de bonnes matrices de conditionnement des déchets nucléaires. Mentionnons aussi que la collection de minéraux permet aussi une veille scientifique dans certaines disciplines telle que la minéralogie des minerais.

/Département histoire de la Terre